Handicap et déménagement : quelles sont les aides ?

Handicap et déménagement : quelles sont les aides ?

Déménager en situation de handicap n’est pas toujours facile en raison de la mobilité réduite, mais également des dépenses à faire. Pour alléger vos frais liés au déménagement, vous pouvez compter sur les aides ci-après.

1. L’aide au déménagement des MDPH

Une personne en situation de handicap

A lire aussi : Tout ce qu'il faut savoir sur les aides pour les personnes âgées qui déménagent

Il s’agit d’une aide accordée aux individus en situation de handicap et c’est la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) qui la fournit. Cette aide au déménagement est limitée à 3 000 euros par période de 10 ans.
Il est possible d’obtenir un financement jusqu’à 100 % des frais tels que la location de véhicule, la caution, etc. Si vous souhaitez profiter de ce type d’aide, le mieux est de se rendre à l’antenne MDPH la plus proche de votre lieu de résidence.

2. La prestation de compensation du handicap (PCH)

La prestation de compensation du handicap

A lire également : Qu'est-ce que la prime de déménagement pour les familles nombreuses ?

La prestation de compensation du handicap est avant tout destinée aux personnes moins de 60 ans en situation de handicap. Il est possible de l’utiliser pour financer l’aménagement de votre nouveau logement ou les frais de transport de vos affaires.
Le montant pouvant être accordé est en fonction de vos revenus. Pour des revenus inférieurs à 27 033,98 euros, la prise en charge est à taux plein, soit à 100 %. En revanche, si vos revenus sont supérieurs à 27 033,98 euros, alors le taux est partiel, soit 80 %.

3. L’aide au déménagement de la FIPHFP

fonctionnaire en situation de handicap

Cette aide au déménagement s’adresse avant tout aux fonctionnaires en situation de handicap. Le montant de l’aide est limité à 765 euros. Il ne couvre que le coût du déménagement tel que la location d’utilitaire ou les rémunérations des déménageurs professionnels.
Pour bénéficier de l’aide au déménagement de la FIPHFP, il faut fournir les documents ci-après :
•Un certificat d’inaptitude ou un PV de reclassement ;
•Un document prouvant votre statut ;
•Une attestation de votre employeur indiquant les raisons professionnelles de votre déménagement ;
•Une copie de la facture des dépenses de déménagement ainsi que le RIB de votre supérieur.

4. L’allocation de logement à caractère social (ASL)

un financement d'une partie du loyer

L’allocation de logement à caractère social n’est pas vraiment une aide au déménagement, mais plutôt un financement d’une partie du loyer destiné aux personnes éligibles aux APL. Pour espérer l’obtenir, vos revenus doivent être inférieurs à un certain montant. À titre illustratif, le salaire d’une personne en zone 1 ne doit pas dépasser 13 800 euros par an, 12 900 euros pour une personne en zone 2 et 12 500 euros en zone 3.

5. Le fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Avoir le fonds de solidarité pour le logement

Le fonds de solidarité pour le logement est une aide permettant de payer les dépenses comme les frais d’agence, l’assurance habitation ou l’achat de meubles.
L’obtention de cette aide est soumise à des conditions qui dépendent de la propre politique de chaque CAF. Si vous voulez bénéficier du FSL, présentez-vous au bureau d’un travailleur social au CCAS de votre mairie ou dans un point conseil budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Copyright 2023 - aide-au-demenagement.net - Tous droits réservés
Mentions légales